Visuel Pays de Brocéliande

Votre inscription a bien été prise en compte
Merci.

Site Pays de Brocéliande

SIG

Le dessous des cartes

Les cartes et les données géographiques étaient autrefois d’une qualité diverse et variée. Leurs formats hétéroclites (cartes papier, tableaux de données) empêchaient un croisement facile et rapide des données entre elles. Depuis mars 2011, le Pays de Brocéliande s’est doté d’un nouvel outil pour entrer la cartographie dans l’ère du numérique. Tour d’horizon de ce qu’on appelle dans le jargon du géomaticien, le SIG.

Un Système d'Information Géographique (SIG) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données et procédures) permettant d'organiser, d’analyser  et de présenter des données géographiques, ainsi que de produire des plans et des cartes. Voilà la définition. Concrètement, l’apport du SIG a permis d’optimiser l’exploitation de ces données, en facilitant la création de cartes, le stockage des informations, la compréhension de phénomènes, la localisation dans l’espace et dans le temps, les analyses sur le territoire...

Le Pays de Brocéliande, les communes  et le SIG

Au  Pays de Brocéliande, la création de ce nouveau service doit répondre à plusieurs enjeux. De part son niveau de précision, il est également possible de s’adresser aux différentes échelles du territoire, de la commune à l’échelle du bassin de vie.

Pour le Pays de Brocéliande

  • Réalisation de cartes et d’études cartographiques
  • Mise en place d’un observatoire du territoire afin d’assurer notamment le suivi et l’évaluation du SCoT
  • Accompagnement du Pays dans la mise en œuvre de la stratégie Numérique
  • Référent Pays auprès de GéoBretagne (plateforme régionale d’échange de données géographiques)

Pour les communes du Pays de Brocéliande

  • Soutien auprès des communes pour la modification des documents locaux d’urbanisme en appui avec le service SCoT

La numérisation des documents d’urbanisme

Le Pays de Brocéliande a réalisé la numérisation complète des documents d’urbanisme de son territoire. Ce travail de deux années et demi a permis de conforter une base de données conforme au standard du Conseil National de l’Information Géographique (CNIG).

L’observatoire de suivi du SCoT

Le suivi et l’évaluation des SCoT répondent à une obligation du code de l’urbanisme. Il est stipulé « qu’une analyse des résultats de l’application en matière d’environnement, de transport et de déplacements, de maîtrise de la consommation d’espace et d’implantation commerciale » doit s’effectuer dans un délai de 6 ans après la délibération portant approbation, révision ou maintien en vigueur du SCoT. 

Dans ce but, différents indicateurs ont été définis et sont en cours d’analyse, il convient désormais de récupérer les données nécessaires pour commencer le suivi.

 

Contact : Yann-Gaël LARGILLET - yglargillet@pays-broceliande.fr